Catégorie - Uncategorized

Lear d’Aribert Reimann à l’Opéra Garnier

De premières représentations à Garnier en 1982, dans la foulée de la création triomphale à Munich (1978), n’avaient pas marqué. À cause d’une traduction française qui portait mal à la scène, à cause d’une timidité dans la mise en scène de Jacques Lasalle, et d’une...

Tristan und Isolde au Théâtre des Champs-Elysées

Une première gratitude à Pierre Audi, metteur en scène. Des panneaux s’ajustent, se découpent et s’écartent ; c’est merveilleusement éclairé, par Jean Kalman, il y aura des contrejours, des clairs de nuit d’une simplicité magique, qui installent d’emblée sur ce Tristan du TCE...

Petite chronique de la Bastille

Un avis de grève n’a pas été suivi d’effet, mais Anja Harteros, attrait majeur d’une énième reprise de Rosenkavalier dans la production signée Herbert Wernicke (qu’il est permis de juger haïssable dans sa complaisance aux purs effets visuels, de machinerie, miroirs et autres, et son...

Rigoletto de Verdi à l’Opéra-Bastille

Le double muet de Rigoletto (Pascal Lifschutz) / © Monica Rittershaus (ONP) Comment le nier ? On s’habituait ou se résignait à voir dans Rigoletto un opéra assez bref mais sans proportion, alternant scènes qui encouragent à l’histrionisme et duos vocaux (pour le Bouffon et Gilda...

Deux fois le miracle au Théâtre des Champs-Elysées

On avait marqué la date depuis longtemps. Un jour, bientôt, Adam Laloum donnera un récital complet dans une grande salle de Paris, et Paris criera à la merveille. Ce ne sera pas la première fois que Jeanine Roze aura pris les devants, ouvrant sa série (déjà historique) du dimanche matin à...

La Passion selon Saint Matthieu de Bach à Versailles

De g. à dr. : Stéphane Degout, Raphaël Pichon, Julian Prégardien (DR) On n’a pas fini de déplorer que le Roi Soleil ait été si merveilleux danseur. C’était vouer la musique qu’il susciterait à beaucoup de décoratif (au sommet) et d’authentiquement royal. Quant à un sens du...

L’effet Harnoncourt

© Werk La musique avec lui n’aura jamais l’air de sortir d’un livre où sa vérité gît, écrite, une fois pour toutes. Ni d’un studio d’enregistrement, repolie, relustrée, vérifiée, calibrée en vue de convenir. Pour elle comme pour lui, chaque fois serait une première fois. Et...