ut pictura musica… Continuo… di Ferruccio Nuzzo – V – Caffareilli – X.IX.XIII

Ferruccio Rembrandt
Denis Grenier
Ecrit par Denis Grenier
Naïve, V 5333, 2013

Naïve, V 5333, 2013

 

Arias for Caffarelli

Franco Fagioli, Il Pomo d’oro, Riccardo Minasi –

Naïve, V5333, 2013 (60’18”)

 

Né en Argentine, l’extraordinaire sopraniste d’origine italienne Franco Fagioli, est un spécialiste du répertoire handelien qui s’est affirmé en Europe, depuis quelques années déjà, dans le nombre assez restreint des émules de ceux qui furent, au XVIème et XVIIème siècle, des pop-stars absolues, les castrats  castrati, célébrés comme le sont aujourd’hui les divinités du football, et bien au delà des scènes lyriques qui furent – avec les cours européennes – leur terrain de jeux. Aujourd’hui l’approche à leur art, et aux musiques qui pour ces divinités capricieuses furent composées par les plus grands – de Handel à Vivaldi, de Pergolèse à Mozart – est beaucoup moins fantasque, plus studieuse et engagée, et leur succès déterminé davantage par les qualités musicales et une maturité musicologique, que par les extravagances effrénées et les excès mondains.

Ce cd est dédié à celui qui, avec son contemporain Farinelli, fut un des plus fameux et célèbres castrats du XVIIIème siècle et de toute l’histoire de l’opéra: Gaetano Majorano – dit Caffarelli du nom de son premier maître, Caffaro – né à Bitonto, dans les Pouilles (presque tous ces êtres phénoménaux étaient originaires du sud de l’Italie – et il paraît que Lecce était la ville où on trouvait les barbiers les plus particulièrement spécialisés dans la pratique de l’intervention nécessaire à la transformation de la voix). Cette opération, Caffarelli a toujours affirmé l’avoir voulue et spontanément décidée à l’âge de dix ans, avant que sa splendide voix de soprano commence à muer.

Sa carrière fut longue, européenne, et constellée de triomphes. Ayant amassé une fortune considérable, il s’offrit un duché, et le titre de Duca de San Dorato, et fit inscrire sur le portail de son palais napolitain «Amphyon, Thebas / Ego, domum» ( Amphyon a fait bâtir Thèbes / moi cette maison ) ; un bel esprit ajouta «Ille cum / tu sine» ( c’est à dire: lui avec, toi sans) !

Le musiques enregistrés ici – des airs d’opéras de Hasse, de Leo, de Porpora (qui fut son professeur à Naples), de Pergolesi et autres contemporains moins connus – furent écrites pour lui et pour ses extraordinaires et incroyables qualités vocales, lesquelles lui permettaient les acrobaties le plus périlleuses dans les arie di bravura – souvent en compétition avec une trompette – mais aussi avec toute la délicatesse indispensable aux interminables arie di sostenuto, sentimentaux et pathétiques.

Franco Fagioli est un interprète idéal de cette musique, d’une incroyable naturel et d’une grande spontanéité, sa technique raffinée lui permet de se jouer de toutes les difficultés avec une agilité surhumaine. La jeune orchestre Il Pomo d’Oro, dirigée par Riccardo Minasi le soutient avec des timbres vivaces et chatoyants.

http://www.naive.fr/artiste/franco-fagioli

http://www.qobuz.com/album/franco-fagioli-il-pomo-doro-riccardo-minasi-arias-for-caffarelli/0822189023898

Alla prossima…

 

Image 9

 

Critique musical aux côtés de Giorgio Vigolo (Il Mondo) et de Piero Dallamano (Paese Sera) dès le début des années ‘60, interprète du rôle de l’apôtre dans L’Évangile selon saint Matthieu de Pier Paolo Pasolini (1964), Ferruccio Nuzzo a également été responsable avec William Weaver des programmes culturels de la Rai à destination des USA. Proche du pianiste Arturo Benedetti-Michelangeli, de la Callas et autres artistes, fréquentés à la Scala de Milan et ailleurs, il a participé à l’évolution culturelle de l’Italie en compagnie d’Elsa Morante, d’Alberto Moravia et de plusieurs autres intellectuels de la Péninsule.

Artisan avec des collègues de la création de Discoteca, premier mensuel de son pays dédié au microsillon, il a, plus récemment, été l’un des producteurs de l’émission Appasionata de la RCF (Radios Chrétiennes Francophones) consacrée aux nouveautés discographiques de musique classique.

Pour le site Internet Grey Panthers, http://www.grey-panthers.it/category/ideas/pensieri/musica/, il tient aujourd’hui la chronique hebdomadaire de récension discographique La Mia Musica, Suggerimenti d’ascolto.

Ancien photographe officiel du primat des Gaules, Ferruccio Nuzzo est surtout photographe de société ; on peut voir une partie de son œuvre sur le site http://www.flickr.com/photos/sorferru/.

Laisser un commentaire