ut pictura musica… Continuo… di Ferruccio Nuzzo – X – Les Sonates du Rosaire de Biber – XXV.XI.XIII

Ferruccio Rembrandt
Denis Grenier
Ecrit par Denis Grenier
Psalmus, PSAL 018, 2013

Psalmus, PSAL 018, 2013

 

Heinrich I.F. von Biber

Sonates du Rosaire

Florence Malgoire: violon, Les Dominos,

Marie-Christine Barrault: voix recitante

Psalmus, ( 55’59” + 70’53” + 61’43” + 75’31” + DVD)

 

http://www.qobuz.com/album/florence-malgoire-les-dominos-marie-christine-barrault-heinrich-ignaz-franz-von-biber-sonates-du-rosaire/37601737601

L’édition des Sonates du Rosaire la plus complète que l’on puisse imaginer – je ne crois pas qu’il y en a d’autres

aussi exhaustives … – avec la possibilité de choisir entre l’écoute de la seule musique, et de la musique associée aux brefs textes bibliques qui l’ont engendrée, lus par la belle et inspirée voix de Marie-Christine Barrault, nièce du célèbre acteur, metteur en scène et directeur de théâtre Jean-Louis Barrault. Le coffret de 4 CD (au prix de 2) est, en outre, complété par un DVD qui présente le making of de l’enregistrement qui a eu lieu dans chapelle de Notre Dame du Bon Secours, à Paris, et révèle les coulisses de ces intenses moments de créativité, entre concentration, relaxation et distraction, à l’abri du regard du public. Un document très intéressant pour qui n’a pas idée du développement de ces recording sessions – dans une atmosphère très différente de celle d’une répétition ou d’un concert.

Ces Sonates du Rosaire (Mysterien Sonaten), bouleversante méditation musicale sur le texte des mystères – joyeux, douloureux, glorieux et lumineux – du Rosaire, sont le chef d’oeuvre d’Heinrich Ignaz Franz von Biber, maître de chapelle à Salzbourg à la fin du XVIIe siècle. Oeuvre complexe et défi à l’interprète qui se confronte à moult difficultés techniques, surtout en ce qui concerne la pratique de la scordatura (l’instrument doit être accordé d’une manière différente pour chacune des Sonates), Florence Malgoire a porté les Sonates du Rosaire en concert en 2003, après les avoir travaillées pendant des longues années, et seulement maintenant, dix ans après, a accepté de les enregistrer, pour nous donner cette version, longuement mûrie et imprégnée d’un mysticisme qui éclaire d’une lumière nacrée ces pages où les embûches techniques ne sont plus une distraction du message religieux ni celui là un vain prétexte.

À la lecture minimaliste généralement adoptée, Florence Malgoire a préféré l’accompagnement d’une basse continue particulièrement riche et élaborée, somptueuse, en s’associant des spécialistes de remarquable présence, tel le violiste et en l’occurrence lyroniste italien Guido Balestracci, la claveciniste Blandine Rannou, Angélique Mauillon à la harpe triple, et l’extraordinaire Jonathan Rubin au théorbe et à la guitare baroque, chacun apportant des couleurs différenciées pour chacune des sonates porteuses de multiples valeurs et émotions. Sans pratiquer la virtuosité pour elle-même mais plutôt comme voie d’accès aux significations, Florence Malgoire au violon éblouit par la générosité du geste musical et amène l’auditeur à un niveau élevé du sentiment.

Alla prossima…

*

Image 9

Critique musical aux côtés de Giorgio Vigolo (Il Mondo) et de Piero Dallamano (Paese Sera) dès le début des années ‘60, interprète du rôle de l’apôtre dans L’Évangile selon saint Matthieu de Pier Paolo Pasolini (1964), Ferruccio Nuzzo a également été responsable avec William Weaver des programmes culturels de la Rai à destination des USA. Proche du pianiste Arturo Benedetti-Michelangeli, de la Callas et autres artistes, fréquentés à la Scala de Milan et ailleurs, il a participé à l’évolution culturelle de l’Italie en compagnie d’Elsa Morante, d’Alberto Moravia et de plusieurs autres intellectuels de la Péninsule.

Artisan avec des collègues de la création de Discoteca, premier mensuel de son pays dédié au microsillon, il a, plus récemment, été l’un des producteurs de l’émission Appasionata de la RCF (Radios Chrétiennes Francophones) consacrée aux nouveautés discographiques de musique classique.

Pour le site Internet Grey Panthers, http://www.grey-panthers.it/category/ideas/pensieri/musica/, il tient aujourd’hui la chronique hebdomadaire de récension discographique La Mia Musica, Suggerimenti d’ascolto.

Ancien photographe officiel du primat des Gaules, Ferruccio Nuzzo est surtout photographe de société ; on peut voir une partie de son œuvre sur le site http://www.flickr.com/photos/sorferru/.

Laisser un commentaire