… ut pictura musica… Continuo… di Ferruccio Nuzzo – XXIX – Divers compositeurs – In Nomine – Les Harpies

Denis Grenier
Ecrit par Denis Grenier

*

un nouvel article de Ferruccio Nuzzo

*

Feruccio Nuzzo

Feruccio Nuzzo

*
*
*
*
*
L'Encelade, ECL 1502, 2017

L’Encelade, ECL 1502, 2017

 Un très agréable, et fascinant voyage entre le Ciel (en d’autres mots le Paradis) et l’Enfer, sur des soucoupes volantes et autres accessoires d’une fantasmagorie musicale qui – ne risquant plus les persécutions de la Sainte Inquisition ni les flammes du bûcher – peut s’envoler impunement à travers les pages jaunies d’un répertoire oublié. Les Harpies ont fait leur nid entre les tuyaux d’un orgue Renaissance extraordinaire et des plus précieux, celui de l’église Saint-Savin en Lavedan, dans les Hautes-Pyrénées, et tirent de sa soufflerie des inspirations séduisantes pour nous faire damner et danser dans la félicité, envoûtès par des thèmes dévots, profanes et populaires, des Îles Britaniques jusqu’aux confins des Carpates vampiresques.

Autour de Freddy Eichelberger (organiste et directeur artistique), la viloniste Odile Edouard, Michaël Cozien (diverses cornemuses), Pierre Gallon (régale, épinette et le très napolitain colascione) et Mathieu Boutineau qui à la charge fondamentale de veiller au souffle vital de l’orgue, lequel fonctionne encore avec les soufflets traditionnels.
Une sympathique – au moins à en juger par les résultats – nouveauté est celle de la méthode Freddy, appliquée par le Choeur des Huguenots qui a participé à l’enregistrement du cd. Cette méthode – peu compliquée  à vrai dire  – consiste à demander au dernier moment aux personnes présentes d’intervenir vocalement : gardiens, éventuels sacristains ou curés si l’enregistrement a lieu – comme cela arrive souvent – dans une église, tehniciens du son (même si aujourd’hui les équipes en question sont assez limitées), et aussi les autres musiciens qui ont la bouche libre, deviennent impliqués sans préavis et chantent comme ils peuvent : sauve qui peut !
Traduit de l’italien par Denis Grenier

Alla prossima…

*

Image-9-150x150

Critique musical aux côtés de Giorgio Vigolo (Il Mondo) et de Piero Dallamano (Paese Sera) dès le début des années ‘60, interprète du rôle de l’apôtre dans L’Évangile selon saint Matthieu de Pier Paolo Pasolini (1964), Ferruccio Nuzzo a également été responsable avec William Weaver des programmes culturels de la Rai à destination des USA. Proche du pianiste Arturo Benedetti-Michelangeli, de la Callas et autres artistes, fréquentés à la Scala de Milan et ailleurs, il a participé à l’évolution culturelle de l’Italie en compagnie d’Elsa Morante, d’Alberto Moravia et de plusieurs autres intellectuels de la Péninsule.

Artisan avec des collègues de la création de Discoteca, premier mensuel de son pays dédié au microsillon, il a, plus récemment, été l’un des producteurs de l’émission Appasionata de la RCF (Radios Chrétiennes Francophones) consacrée aux nouveautés discographiques de musique classique.

Pour le site Internet Grey Panthers, http://www.grey-panthers.it/category/ideas/pensieri/musica/, il tient aujourd’hui la chronique hebdomadaire de récension discographique La Mia Musica, Suggerimenti d’ascolto.

Ancien photographe officiel du primat des Gaules, Ferruccio Nuzzo est surtout photographe de société ; on peut voir une partie de son œuvre sur le site http://www.flickr.com/photos/sorferru/A

Laisser un commentaire