Une courte lettre adressée à l’actrice et chanteuse allemande Laya Raki

Docteur Vinylo
Ecrit par Docteur Vinylo

Post Scriptum du Dr Lechat

On peut trouver dans les archives du Dr Vinylo une courte lettre adressée à l’actrice et chanteuse allemande Laya Raki.

Celle-ci, née en Nouvelle Zélande sous son vrai patronyme Brunhilde Marie Alma Herta Jörns, l’avait apparemment séduit, comme le prouve l’extrait suivant :

« Ma Chère Laya,

Je viens de voir au cinéma le film intitulé Moana Fille Des Tropiques, qui m’a charmé et beaucoup intéressé. On me dit que vous êtes également chanteuse. Etant moi-même l’inventeur du disque vinyle, pourriez-vous m’adresser un de vos albums ? »

En effet, Laya Raki apparut aussi dans d’autres films depuis demeurés quelque peu obscurs.

Cette actrice et danseuse lui fit parvenir le seul disque de sa carrière, qui dut connaître un succès puisque le Dr Vinylo finit par en trouver deux autres, avec une pochette différente.


Les deux chansons firent scandale. D’abord celle intitulée Faire L’Amour.

[audio:http://www.qobuz.com/son/classica/divers/LAYA RAKI 1.mp3]

Mais surtout celle connue sous le titre anglais Kiss Me Now, mais dont le vrai titre original est Oh Johnny Hier Nicht Parken, qui veut dire : Johnny, ne stationne pas là, c’est-à-dire (le son est éloquent…) sur elle. Le tribunal de Nuremberg prononça en 1964 l’interdiction de l’album et le condamna à être retiré de la vente, comme le prouve un article du Spiegel.

[audio:http://www.qobuz.com/son/classica/divers/LAYA RAKI 2.mp3]

Sans le savoir, le Dr Vinylo avait donc frôlé la prison.

A propos de l'auteur

Docteur Vinylo

Docteur Vinylo

Le docteur Ernest Vinylo tient son blog sur Qobuz. Il naquit peu après la Première Guerre Mondiale d’un père fabricant de 78 tours et d’une mère arthritique.

Laisser un commentaire