Daniel Yvinec, multi-instrumentiste et directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz

Daniel Yvinec

« Aux Etats-Unis, il aurait fait fortune !  » cette idiote expression, on pourrait l’appliquer bien sûr à Yvinec. Il est en effet un homme de l’ombre, « producteur  » au sens « producer » du terme, à l’américaine, l’un des rares en France ; révélateur de talents, moulin à idées, dynamiteur de banalités. Il a révélé Brisa Roché, Nelson Veras, Lilicub, Karen Lano…

En 2002, Daniel Yvinec sort un premier disque ovni, “Recycling the Future”, un manifeste électro-jazz. Par la suite, il s’associe avec son compère Guillaume de Chassy, avec lesquel il enregistre trois albums, notamment “Chansons sous les bombes” en compagnie du chanteur André Minvielle,  »Wonderful World » avec les chanteurs Andy Bey et David Linx et “Songs from The Last Century” en 2009 avec les illustres Paul Motian et Mark Murphy.

En 2007 il présente Old Wine New Bottle, formule instrumentale singulière où cohabitent acoustique et électronique, et l’élégant “The Lost Crooners”, album pour lequel il s’entoure de Nelson Veras, Stéphane Galland, Médéric Collignon et Benoît Delbecq.

Daniel Yvinec est aujourd’hui le Directeur Artistique de l’Orchestre National de Jazz. Il est le premier directeur artistique nommé pour un mandat de trois ans renouvelable. Il succède ainsi aux directeurs musicaux qui ont écrit à travers neuf projets différents l’histoire de cette « institution » créée en 1986 à l’initiative de Maurice Fleuret. L’inattendu a pris le pouvoir à l’Orchestre National de Jazz !

Après le gros succès de l’album « Around Robert Wyatt », vient de paraître « Shut Up & Dance« , un double-album ambitieux et riche en textures, sur une musique du compositeur et chef d’orchestre américain John Hollenbeck. Yvinec y entraine les solistes de l’ONJ dans les contrées d’un jazz pluriel aussi bien hérité d’Ellington que de Weather Report ou de la musique répétitive… Fameux !

Télécharger Daniel Yvinec sur Qobuz.

Photo : (c) Jean-Baptiste Millot / www.qobuz.com – Reproduction Interdite.

Laisser un commentaire