Pierre Bois, directeur de la collection INEDIT/Maison des Cultures du Monde

Pierre Bois

Maîtres du mugam d’Azerbaïdjan, chanteur, buzuqiste libanais, chanteur tunisien, diva pakistanaise ou bien encore griottes mauritaniennes ont un point commun : la collection INÉDIT/Maison des Cultures du Monde, fondée en 1985 par Françoise Gründ, et qui s’attache à proposer une alternative en défendant dans leur intégrité des cultures et des répertoires vivants issus de la tradition. A sa tête depuis 1999, Pierre Bois.

Après une enfance passée dans divers pays étrangers et imprégnée de musiques et de sons extra-européens (Brésil, Turquie, Pakistan, Indonésie), ce Parisien en 1955 suit un cursus d’ethnologie et d’ethnomusicologie et obtient son doctorat avec une thèse sur les chantefables des Evuzok du Sud-Cameroun.

De 1980 à 1988, il est animateur culturel au Centre culturel français de Damas en Syrie. Ce séjour lui offre l’occasion de créer à Damas un festival de musiques traditionnelles arabes qui connaîtra quatre éditions (de 1987 à 1990) et d’enregistrer et produire un premier disque d’un artiste traditionnel arabe, le luthiste syrien Muhammad Qadri Dalal, disque couronné en 1988 par le Prix André Schaeffner de l’Académie du disque Charles Cros. Pierre Bois rejoint l’équipe de la Maison des Cultures du Monde à Paris en septembre 1988, participe à la programmation de spectacles et assure, dès 1989, le secrétariat éditorial et la production de la collection de disques INEDIT. Il coordonne notamment la publication intégrale des onze nûba intégrales de la tradition arabo-andalouse du Maroc, projet éditorial de 73 CD, probablement la plus grosse publication jamais consacrée en France à une tradition musicale.

En 1999, il succède à Françoise Gründ à la direction de la collection en s’efforçant de préserver la même exigence de découverte des traditions musicales du monde. INEDIT compte aujourd’hui près de 150 références du monde entier et a reçu de nombreuses distinctions notamment deux Prix et une dizaine de Coups de cœur de l’Académie du disque Charles Cros…

Conseiller artistique à la programmation du Festival de l’Imaginaire, ses prospections de musique, danse, théâtre traditionnels mais aussi de rituels le conduisent notamment en Guyane, au Brésil, au Pérou et aux USA, en Mauritanie, au Cap-Vert, au Niger et au Nigeria, au Cameroun, au Congo, au Mozambique, au Maroc, en Tunisie, aux Emirats arabes unis, en Jordanie, en Turquie et dans les pays du Caucase, en Chine et à Taïwan, au Vietnam, au Laos, en Thaïlande, en Indonésie, aux Philippines, jusqu’en Papouasie Nouvelle-Guinée.

À partir 2003, l’Auditorium du Musée du Louvre lui confie la mission de programmer chaque année des concerts de musique du monde islamique en préfiguration de l’ouverture du département des Arts de l’islam. Il assure également la coordination scientifique du congrès international « Les musiques dans le monde de l’islam » qui accueille une centaine de chercheurs du monde entier au Forum d’Assilah au Maroc en août 2007.

En même temps, Pierre Bois est chargé à la Maison des Cultures du Monde de mettre en œuvre le Centre de documentation sur les spectacles du monde, antenne de la Maison des Cultures du Monde à Vitré en Ille-et-Vilaine dont il devient le directeur délégué de 2004 à 2011. Inauguré en 2005 par le Ministre de la Culture et de la Communication, ce centre a pour vocation de réunir et mettre à disposition du public une riche documentation sur les formes spectaculaires du monde (théâtre, danse, rituels, musique…) et d’organiser des expositions, conférences, séminaires. En 2011, ce centre devient le Centre français pour le patrimoine culturel immatériel. En 2010, la Maison des Cultures du Monde est accréditée par l’Unesco comme ONG experte pour la Convention de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Dans le cadre de cette convention, Bois participe de 2011 à 2013 aux travaux de l’Organe consultatif chargé d’examiner les candidatures à la Liste de sauvegarde urgente et au Registre des meilleures pratiques ainsi que les demandes d’assistance internationale.

Et comme pour parachever cet impressionnant parcours, Pierre Bois est aussi l’auteur de plusieurs articles et d’une cinquantaine de disques et coffrets dont notamment trois anthologies publiées dans la collection INEDIT.

Retrouvez les albums d’INEDIT/Maison des Cultures du Monde sur Qobuz

 

Photo : (c) Jean-Baptiste Millot / www.qobuz.com – Reproduction Interdite

1 commentaire

  • […] Maîtres du mugam d’Azerbaïdjan, chanteur, buzuqiste libanais, chanteur tunisien, diva pakistanaise ou bien encore griottes mauritaniennes ont un point commun : la collection INÉDIT/Maison des Cultures du Monde, fondée en 1985 par Françoise Gründ, et qui s’attache à proposer une alternative en défendant dans leur intégrité des cultures et des répertoires vivants issus de la tradition. A sa tête depuis 1999, Pierre Bois.  […]

Laisser un commentaire