2 février 2013 : Le jour où Qobuz a « suicidé » le téléchargement en MP3, et proposé le téléchargement « Vraie Qualité CD 16/44,1 kHz » et 24 bits à la piste

La mort du MP3
qobuz
Ecrit par qobuz

A compter de ce jour, Qobuz a modifié de manière importante son offre de téléchargement à l’acte, afin de tirer les enseignements des modes d’achat de ses utilisateurs, clarifier et conforter son positionnement sur le marché.

Depuis le lancement de son offre de téléchargement « Vraie Qualité CD », Qobuz présentait cette particularité étrange de réaliser moins de 10% de son chiffre d’affaire sur le téléchargement à l’acte en MP3.

La majorité de nos clients téléchargent en « Vraie Qualité CD – 16 bits/ 44,1 kHz » ou en Qualité Studio Master 24 bits jusqu’à 192 kHz. Ils téléchargeaient jusqu’à présent uniquement des albums entiers, avec cet inconvénient de ne pas pouvoir bénéficier de la « Vraie Qualité CD » ou de la Qualité Studio Master à la piste.

Nous pensons qu’avec le développement des abonnements au format compressé à €9,99 – produit sur lequel Qobuz est directement positionné en concurrence avec des marques comme Spotify ou Deezer, le téléchargement à l’acte compressé a son avenir derrière lui.

Ces abonnements, (dans la limite des répertoires qu’ils proposent et qu’ils proposeront demain), offrent non seulement le streaming mais aussi, de fait, le téléchargement illimité au format compressé aussi longtemps qu’on maintient son abonnement*.

Le MP3 en téléchargement à l’acte définitif est devenu de ce fait un peu inutile, mais aussi de très mauvais rapport Qualité/Prix, par rapport à celui de la Vraie Qualité CD** vendue chez Qobuz généralement 20% plus cher, avec de fréquentes promotions. 20% de plus pour avoir « the real thing » plutôt qu’un embryon desséché, comme disait Satie !

Cette décision est aussi un petit plaisir que se fait l’équipe de Qobuz, pour contribuer de manière militante et espérons le exemplaire à élever les standards de la musique en ligne.

Nous maintenons bien sur le MP3 pour notre Abonnement illimité « Premium » – qui pour de nombreuses bonnes raisons, existantes et à venir, propose une solution de découverte sérieusement documentée et techniquement stable (jamais moins de 320 kbps  certifié) permettant de télécharger à l’acte sur Qobuz des fichiers définitifs en Vraie Qualité CD ou en Qualité Studio Masters 24 Bits quand disponible.

              ___

* Il faut noter qu’en cas de cessation de l’abonnement, pour raisons financières temporaires par exemple, le « travail » de l’abonné sur la réalisation de ses playlists ne disparait pas aussi longtemps que le compte lui-même n’a pas été définitivement supprimé. L’écoute est limitée à 60 secondes en ce cas. Il suffit de souscrire à nouveau et à n’importe quelle formule, pour le réanimer.

** vendue sur Qobuz et en fonction des souhaits des producteurs, décisionnaires en la matière puisqu’ils fixent le Prix de gros HT des pistes

PS – Pour le grand retour de Qobuz, Aurel n’y va pas par quatre chemins dans son dessin !