Les charts Qobuz du lundi 3 mars 2014

Les charts Qobuz
Avatar
Ecrit par Julien Boudry

TÉLÉCHARGEMENTS

telechargement_62

Pure et épurée. C’est la sensation qui se dégage de la pop de ce jeune quatuor britannique répondant au doux nom d’Arthur Beatrice. Ni Arthur, ni Beatrice à l’horizon, juste Ella Girardot, Orlando Leopard, Hamish Barnes et son frère Elliot. Porté par deux voix bien distinctes – celle d’Ella et d’Orlando – qui se complètent plus qu’elles ne se concurrencent, le groupe jongle brillamment avec des influences aussi éparses que The XX, Wild Beasts, les Smiths, Prefab Sprout et quelques autres effluves en provenance des années 80. Un disque Qobuzissime !

2 – G I R L (Pharell Williams)

Profitant du succès de Get Lucky des Daft Punk sur lequel il tenait le micro, Pharrell Williams a ensuite fait danser la terre entière pour Noël 2013 avec son single Happy. Place à l’album cette fois, son deuxième en solo. Un superbe alliage de soul, de pop, de funk baptisé GIRL sur lequel le cerveau quadragénaire des Neptunes et de N.E.R.D. a convié Justin Timberlake (Brand New), Miley Cyrus (Come Get It Bae), JoJo (Lost Queen), Alicia Keys (Know Who You Are) et, retour d’appareil, les Daft (Gust Of Wind) !

3 – If You Wait (London Grammar)

4 – Isabelle Faust- Beethoven: Piano Trios, Op. 70 No. 2, Op. 97 “Archduke

Ce nouvel enregistrement du fameux Trio à l’Archiduc et du Trio op. 70/ no 2 de Beethoven vient nous prouver que le problème souvent évoqué du difficile équilibre entre les trois instruments n’a pas de fondement historique. Non seulement parce que nos trois compères sont des musiciens exceptionnels qui savent s’écouter ce qui est évidemment la moindre des choses lorsqu’on a un projet de musique de chambre, mais aussi parce qu’ils respirent et pensent la musique de la même façon et enfin, et cela est capital, parce que l’emploi d’un très beau pianoforte d’époque (un authentique Graff viennois de 1828, appartenant à la collection personnelle du pianiste) s’intègre parfaitement au jeu plus faible du violon et du violoncelle.

 

ÉCOUTES
ecoutes_63
Avec ce douzième album studio, Beck Hansen alias Beck tout court peaufine un peu plus l’étendue de son art. L’éclectique touche à tout californien, homme-orchestre capable de se glisser dans la peau d’un vieux bluesman ou d’un digne héritier ultra-funky de Prince voire d’un songwriter installant ses pop songs dans un océan de violons, signe ici un disque d’apparence sage.
Bonne écoute !
L’équipe Qobuz