À nos abonnés et clients – Catalogues disponibles sur Qobuz

lavoixdesonmaître
qobuz
Ecrit par Qobuz

Mise à jour du 23/12/2015 : 

Quelques-uns d’entre vous – amoureux des répertoires de musique classique indépendants spécialisés – nous ont écrit au cours des derniers 10 jours pour nous signaler que des catalogues ou des albums auxquels ils avaient accès ont disparu.

Ce phénomène est lié à la transition en cours chez Qobuz, qui verra très certainement, comme cela a été annoncé dans la presse, la nomination d’un repreneur le 29 décembre prochain.

Le “Qobuz d’après” aura exactement les mêmes qualités que le “Qobuz d’avant” et de surcroît davantage de moyens pour réaliser ses ambitions : de cela, ne doutez pas.

Le passage du “Qobuz d’avant” au “Qobuz d’après” implique et impliquera en revanche un gros travail de passation, de réécriture des contrats et parfois de discussions avec les ayants droit.

Pour des raisons de calendrier de la procédure judiciaire qui s’impose à tous, à nous comme au repreneur, ce passage sera un exercice délicat, qui aura été anticipé par notre équipe au mieux de ce qu’il est possible de faire compte tenu des incertitudes. Notre priorité est de faire en sorte que votre usage du service de Qobuz soit sans interruption, avec le moins de conséquences possibles. Techniquement, ce n’est pas vraiment un sujet. Du point de vue des labels et ayants droit en revanche, disons-le, il peut y avoir des allers-retours dans les catalogues provoquant des conséquences désagréables dont nous voulons vous prévenir.

En fait, la majorité des labels, les trois majors en premier lieu et la plupart des indépendants, se comportent à l’égard de Qobuz de manière extrêmement positive, ce dont nous sommes très reconnaissants. Ils savent que si Qobuz peut rebondir, alors ils auront gagné un service de musique en ligne de plus, qui valorise les catalogues et travaille contre l’ultra-concentration de l’Internet musical — ayant en tête que préserver les clients et abonnés de Qobuz, c’est préserver le futur.

Cependant, un très petit nombre d’entre eux nous posent quelques difficultés par des retraits totalement injustifiés, voire en rupture contractuelle, liés à des raisons de concurrence inavouées. Il arrive par exemple que des labels, classiques en particulier, soient eux-mêmes à la fois distributeurs numériques pour des tiers, et détiennent eux-mêmes une ou des plateformes de téléchargement Hi-Res, un domaine où Qobuz réussit assez bien et où Qobuz, chacun le sait, a été à l’avant-garde, au point d’ouvrir ce segment…

Dans la mesure où des discussions auront lieu très vite, afin de réintégrer rapidement ces catalogues, nous appelons nos abonnés à nous faire confiance sans énervement, tout comme nous essayons en ce qui nous concerne de garder notre calme bien que nous soyons consternés par l’attitude de certains.

Quand la tempête sera passée, nous trouverons une manière d’indemniser nos abonnés et utilisateurs pour les catalogues qui auraient disparu pendant quelques jours ou quelques semaines. Et nous remercions chaleureusement les labels et ayants droit qui, au lieu de nous enfoncer, nous auront soutenus jusqu’au bout : ils sont, de très très loin, les plus nombreux !

Nous reviendrons sur ce sujet, afin de vous tenir au courant, dès que possible et aussi souvent que nécessaire.

 

Merci une fois encore de votre confiance et de votre fidélité !

 

– L’équipe Qobuz, 21 décembre 2015

 

1 commentaire

  • J’ai effectivement remarqué que certains de mes favoris sont passés en mode EXTRAIT voir ne sont plus accessibles.
    Mais avec de la communication, on peut comprendre et accepter beaucoup de choses.

    Longue vie à Qobuz!